Spécialiste de l'emploi dans
l'hôtellerie, la restauration et les loisirs

 


 

 

 

Concours MOF3/5/2014 -

25ème édition "Un des Meilleurs Ouvriers de France"


La 25e édition du Concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France », Groupe des métiers de la restauration et de l’hôtellerie,  Classe Cuisine-Gastronomie,  débute le 6 mai prochain.

Le concours se déroule cette année en 3 étapes  :

Tout d’abord un test écrit qui  aura lieu le 6 mai dans des lycées hôteliers de Paris et Région parisienne (Guillaume Tirel, Ferrandi  et Jean Drouant à Paris, René Auffray à Clichy).  
L’épreuve dure une heure et portera sur  l’hygiène et la sécurité, la culture professionnelle, la gestion de la production, les techniques culinaires et l’aptitude en langue anglaise.
Elle sera suivie  d’un  test pratique d’une dizaine de minutes au cours duquel les candidats devront  réaliser parfaitement une technique de base du métier.

Les candidats ayant réussi cette première partie d’épreuves seront conviés les 8 et 9 octobre 2014 dans différents centres répartis en France, pour une deuxième série d’épreuves qualificatives.
 Ils devront réaliser en 4h deux plats tirés au sort. Le descriptif des recettes sera mis en ligne sur le site internet du Concours deux semaines avant l’épreuve.

Puis  les cuisiniers accèderont à la finale. Ils auront cette fois connaissance des sujets bien à l’avance puisqu’ils devront s’entraîner longuement et avec acharnement pour décrocher le diplôme début 2015.

Pour cette 25ème édition, c’est Alain Ducasse qui sera  président du Groupe des Métiers de la Restauration et de l’Hôtellerie ainsi que de la classe 1 : Cuisine-gastronomie. 

Créé à l'origine pour revaloriser les métiers de l'artisanat, le « MOF » est depuis 2001 un diplôme d'Etat reconnu au niveau III. Il permet aux lauréats de valoriser leur savoir-faire, de le développer et de l'enseigner. 
L'excellence de la cuisine française n'est pas seulement académique ; les gestes techniques doivent être travaillés jusqu'à la perfection, pour ensuite pouvoir être réinventés le moment venu. Les candidats sont notés sur les critères de « technique culinaire », de « dégustation » et de « créativité ».