Spécialiste de l'emploi dans
l'hôtellerie, la restauration et les loisirs

 


 

 

 

reforme BAC hôtellerie restauration13/01/2015 - 

La Réforme du bac technologique hôtellerie-restauration suscite le  mécontentement :

La réforme qui devrait entrer en vigueur à la rentrée de septembre 2015, prévoit, entre autre, la refonte des programmes de seconde, en renforçant l’enseignement général afin de permettre aux jeunes qui le souhaitent, de revenir à l’enseignement général .
Cette modification aura pour conséquence de diminuer l’enseignement pratique à savoir les travaux pratiques et les périodes de stage qui passeront de 16 à 8 semaines.

L’idée est aussi d’inciter les élèves qui auraient fait une mise à niveau (MAN) pour rejoindre un BTS hôtellerie-restauration après un BAC général, à opter, sans crainte de son irréversibilité,  pour la filière technologique hôtellerie-restauration en seconde, puisqu’ils auraient la possibilité de revenir à la voie générale en fin de seconde.
 
Toutefois, on peut se demander avec la majorité  des professeurs, des élèves et des professionnels  de cette filière, si en renforçant l’enseignement général au détriment de la pratique, on ne dénature pas totalement l’esprit du BAC STHR ?

En effet, c’est bien au cours de leurs stages et travaux pratiques que les élèves apprennent leur futur métier.

Ce  mardi 13 janvier des manifestations ont eu lieu un peu partout en France : Toulouse, Nice, Sisteron, Marseille, Lourdes … réunissant : des enseignants, des élèves et des professionnels du secteur pour marquer leur mécontentement.
L’union des métiers et des industries de l’hôtellerie (umih) a demandé un report de l’entrée en vigueur du bac STHR à septembre 2016, afin de permettre une  concertation entre les différents acteurs : professeurs, inspection générale de l’éducation nationale et  professionnels.