Spécialiste de l'emploi dans
l'hôtellerie, la restauration et les loisirs

 


 

 

 

chef de rangle 21/07/2015 -

Chef de rang : le métier qu’il vous faut ?

Envie de travailler dans la restauration et plus précisément au contact de la clientèle ? Le métier de chef de rang est peut-être le métier qu’il vous faut ! À la fois passionnant et rigoureux, ce métier demande quelques qualités spécifiques et a quelques contraintes. Quelles sont capacités requises ? Existe-t-il des formations pour devenir chef de rang ? Toutes les infos sur ce métier ci-dessous.

Quelles sont les missions d’un chef de rang ?

Dans une salle de restaurant, le chef de rang est responsable d’un groupe de tables, appelé donc rang. Il veille au grain et s’assure que le service se déroule bien sur ces tables dont il a la responsabilité.
Le chef de rang s’occupe de la mise en place et présente les plats au client. Il connaît ainsi la carte jusqu’au bout des doigts pour mieux conseiller le client. Hors de question d’hésiter ou pire, de se retirer en cuisine pour demande au chef cuisinier.

Il arrive que le chef de rang réalise la finition de certains plats (découpage, flambage etc.) devant le client, dans les restaurants où ce genre de prestation est d’usage. Et enfin, après avoir assuré le bon déroulement du service, sa mission se termine par l’addition et l’encaissement.

 

Quelles qualités exigées pour postuler à ce poste ?

Allure élégante et présentation irréprochable sont obligatoires étant donné la proximité du chef de rang avec les clients. C’est également un as de tout ce qui se rapporte à la relation avec le client. La connaissance de plusieurs langues étrangères (dont obligatoirement l’anglais) fait aussi partie des conditions requises.

Ce professionnel de la restauration doit également avoir des connaissances très poussées de l’ensemble des règles et usages du service sans oublier la capacité à manager une équipe étant donné qu’il travaille avec les serveurs et les commis. En savoir plus sur Eskimag.
Il y a évidemment quelques contraintes :

·         De fréquentes allées et venues entre la salle et la cuisine avec la possibilité de pousser un chariot (pour les finitions à réaliser devant le client) ou de transporter quelques petits accessoires en fonction de ce qui se passe en salle lors du service.
 
·         Rester debout toute la journée, parfois jusque tard en soirée d’où la nécessité d’être bien en forme physiquement.
 
·         Les horaires peuvent être contraignants, avec possibilité de travailler le weekend, en soirée et lors des jours fériés.
 
·         Changements fréquents de la densité du travail en fonction des heures de la journée. Il y a notamment énormément de monde aux heures de repas.
 
·         Possibilité de servir (poliment et de manière agréable) des clients exigeants voire désagréables.

 

Formation pour devenir chef de rang et évolutions possibles du métier

On peut postuler pour ce poste avec un CAP restauration ou un BEP hôtellerie-restauration. Il est également ouvert aux détenteurs d’un Bac professionnel restauration ou d’un Bac technologique hôtellerie. Mais pour percer rapidement dans ce métier, il vaut mieux aller jusqu’au Bac + 2 ou au BTS hôtellerie restauration.
Quel que soit le diplôme, la plupart des chefs de rang gagne en savoir-faire en acquérant de l’expérience à travers plusieurs établissements de prestige. Concernant l’évolution professionnelle, les chefs de rang peuvent continuer leur carrière dans des établissements de plus en plus prestigieux.

Présent à la fois en salle et en cuisine, entre le maître d’hôtel et les serveurs, le chef de rang est un pilier incontournable dans les restaurants haut de gamme. Accessible à partir d’un CAP ou d’un BEP, ce métier est à la fois physique et mental et l’expérience s’acquiert avec le temps. Le chef de rang peut évoluer en travaillant dans le tourisme de luxe, par exemple sur un bateau de croisière. 


Découvrez les dernières offres d'emploi Chef de Rang