Spécialiste de l'emploi dans
l'hôtellerie, la restauration et les loisirs

 


 

 

 

ECOLE;HOTELLERIE;ALGER17/09/2014 - 

Ouverture de l'Ecole Supérieure d'Hôtellerie et de Restauration d'Alger : 

L’Ecole Supérieure d’hôtellerie et de Restauration d’Alger  ouvrira ses portes le 28 septembre prochain.
Située à 15 kilomètres à l’ouest d’Alger, l’ESHRA  occupe une place de choix au bord de la plage d’Aïn Benian.
Son architecture résolument moderne offre des locaux spacieux et fonctionnels : une grande salle de conférence, des dizaines de salles de cours, plusieurs restaurants (gastronomique, à thème …), un bar, une grande bibliothèque … tout est fait pour permettre aux étudiants d’apprendre dans les meilleures conditions.
L’école offre aussi un campus de grande qualité : un  internat, un stade de football, des terrains de tennis, un sauna, des piscines et autres salles de sport …

Cette école privée sous tutelle du Ministère de l’enseignement, propose à ses élèves un diplôme reconnu par l’état et certifié par la très prestigieuse Ecole hôtelière de Lausanne. Elle sera ainsi la 9ème école dans le monde à bénéficier de cette certification.
Les programmes ont été développés en partenariat avec l’Ecole hôtelière de Lausanne à travers sa filière : Lausanne Hospitality Consulting.
Une vingtaine de professeurs, issus pour la majorité d’entre eux de l’Ecole de Lausanne a déjà été recrutée.

Pour intégrer l’ESHRA il faut avoir son BAC. L’admission se fait sur dossier puis entretien de motivation.

Le cursus dure 4 ans :
-          2 semestres de cours théoriques et pratiques : « production cuisine », « service restauration » et « hébergement et entretien » + communication, Gestion-comptabilité, protocole et étiquette et marketing .
-          Au 3ème semestre : stage pratique en Algérie
-          4, 5 et 6ème semestre : modules  de : gestion des infrastructures, ressources humaines, sécurité, entreprenariat, droit et éthique,  …
-          7ème semestre : un stage administratif à l’étranger

Il faudra 3 ans pour obtenir le diplôme algérien et une année supplémentaire  pour obtenir  le diplôme co-signé par Lausanne.
Les cours seront en langue française, avec des modules de langues étrangères (anglais) et des cours de langue arabe.
Une section anglaise verra le jour dans plusieurs années.

Le but de cet enseignement , inspiré de la philosophie de Lausanne est de permettre à chaque étudiant de connaitre la base du métier pour ensuite pouvoir superviser des équipes et devenir manager.