INFO.TPL

CHEF DE CUISINE2/4/2014 -

Helena Rizzo reçoit le prix "Veuve Clicquot"


La Brésilienne Helena Rizzo vient d’être nommée à 36 ans : «meilleure femme chef de cuisine du monde »  par le jury du  prix Veuve Clicquot, composé de 900 personnes : restaurateurs, critiques et rédacteurs gastronomiques, du monde entier.

Déjà  sacrée "meilleure femme chef d'Amérique latine" l'année dernière pour sa cuisine qui manie tradition brésilienne et influences européennes, elle succède à l'Italienne Nadia Santini chef de cuisine  au "Dal Pecatore", trois étoiles au guide Michelin, installé à Canneto sull'Oglio, une petit ville de Lombardie (nord de l'Italie).

Le parcours d’Héléna Rizzo est un peu atypique, puisqu’elle commence par une carrière de mannequin ce qui est à la fois lucratif et qui lui laisse le temps de  pratiquer sa passion : la cuisine. Puis elle entreprend de gagner ses galons de cuisinière en se formant chez les meilleurs chefs de Sao Paulo, puis d’Espagne.

En 2006, elle ouvre avec son mari : Daniel Redondo, lui-même formé chez Alain Ducasse, le Restaurant le Mani, dans la banlieue de Sao Paulo. Leur spécialité est une interprétation du classique brésilien Maniocas, cuit au four et servi avec une mousse de tucupi (sauce à base de manioc) , lait coco et huile à la truffe blanche.

"Au Mani, nous essayons de faire de notre mieux tous les jours, parfois nous nous trompons, mais parfois nous faisons bien les choses", a réagi dans un communiqué Helena Rizzo en confiant n'avoir "jamais eu l'intention" d'être le meilleur chef féminin du monde.
"J'espère que ce prix ouvrira les yeux du monde gastronomique sur le travail des chefs de cuisine féminins et des plats merveilleux que nous avons au Brésil", a-t-elle ajouté.

Elle recevra son prix à Londres, le 28 Avril, à l'occasion du l'élection des 50 Meilleurs Restaurants du Monde par la revue britannique the restaurant, dans le  restaurant londonien de l’Espagnole Elena Arzak, lauréate 2012 du prix Veuve Clicquot.