INFO.TPL

management hôtellerie restauration28/3/2014 -

Dans l’hôtellerie comme dans beaucoup d’organisations, la clé de la réussite passe par le management des hommes.

Plusieurs facteurs entrent en jeu :
1-    Le recrutement : Bien recruter, c’est déjà bien définir le profil de la personne que l’on souhaite embaucher, en termes de  compétences et de savoir-faire,  mais  aussi de savoir être, afin que la personnalité du candidat et ses attentes « collent » bien avec la culture d’entreprise.
 Bien recruter c’est  recruter le candidat qui a les compétences techniques  requises pour le poste et qui saura s’adapter à une équipe existante, y trouver sa place et s’y sentir bien.

2-    Le management de l’équipe : Dans l’hôtellerie et la restauration on parle de brigade, de chef,  de gouvernante … appellations héritées du vocable militaire..et qui révèlent bien à quel point la hiérarchie est verticale et autoritaire dans ces métiers.
Pourquoi ne pas appliquer des méthodes plus participatives, comme dans l’informatique ou la distribution, où le travail se fait en équipe, ou chacun  est responsabilisé à son poste,  où les équipes consacrent une partie de leur temps à réfléchir aux standards de prestation, à l’organisation .

Une direction accessible, une participation des salariés au processus de décision qui concerne son activité, une bonne transmission des informations, moins de frontières entre l’opérationnel et la Direction, seraient peut-être la clé d’un management harmonieux.

3-    Faire entrer son hôtel dans la liste des « Great places to work »
Le cadre de travail souvent « idyllique » au sein de très beaux établissements est en général  « envié » par les non-hôteliers et pourtant … aucun Groupe hôtelier ne figure dans le classement des « Great places to work » …
Certes créer un cadre de travail de qualité implique de faire quelques investissements dans des structures qui ont des marges restreintes.
Pourtant :
-       Soigner les lieux et la qualité des repas du personnel
-       Mettre en place un CE, des avantages en nature : tickets restaurant, mutuelles, horaires mieux adaptés à des vies de famille
Cela afin d'améliorer le quotidien de ces métiers souvent contraignants et à terme  de fidéliser le personnel

4-    Des nouveaux outils « technologiques » mais pour quoi faire ?
De nombreux outils visant à optimiser la distribution hôtelière et le système de servuction  (OTA, Channel Managers, RMS’s, application in-house, CRM…) sont utilisés par le Directeur de l’hôtel, le réceptionniste, mais leur utilisation est-elle optimisée ?
En effet bien souvent les utilisateurs n’ont pas été formés à ces outils 2.0, soit en interne soit au cours de leur formation dans  les écoles hôtelières où l’enseignement n’est pas toujours adapté aux technologies modernes.
 
Au travers ces 4 points on comprend que l’industrie hôtelière devra se moderniser humainement parlant : être capable de partager et de transmettre une vision et une culture d’entreprise afin de fédérer son personnel, réduire la verticalité d’un management qui a fait son temps, améliorer les conditions de travail, former les collaborateurs aux outils de demain, voici autant de challenges visant à moderniser une industrie dans laquelle l’humain a tellement d’importance !