INDEX.TPL

Bien rédiger un CV et une lettre de motivation




Le CV n’est rien d’autre qu’un passeport pour l’entretien. Il doit donc mettre en valeur votre parcours professionnel, vos points forts et faire apparaître une logique dans votre carrière. 

Dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, le marché de l’emploi étant très dynamique, et les recruteurs devant faire face à un grand nombre de CV,  il est d’autant plus important de rédiger un CV clair, concis et cohérent.
Pour cela il faut se concentrer sur sa rédaction mais aussi sur sa présentation.



 

 

Rédaction et présentation :

La présentation doit être parfaitement claire, facilement lisible et aérée.

 Il est de plus indispensable de vérifier l’orthographe et la grammaire. Le correcteur d’orthographe n’est pas suffisant, il est nécessaire d’effectuer plusieurs relectures (faites le ci-possible relire par une autre personne). 

De plus, les photocopies doivent êtres de bonnes qualités, sur papier blanc A4 dans le sens de la longueur.

 Le  CV, pour des personnes ayant au moins 10 ans d’expérience peuvent contenir 2 pages, dans ce cas l’impression se fera en recto/verso.    

L'état-civil :

Cette rubrique vous identifie. Vos nom et prénom doivent être indiqués ainsi que votre adresse, vos coordonnées téléphoniques (préférez le portable), votre adresse email (évitez les adresses email fantaisistes, préférez la simplicité, l’idéal étant : nom.prenom@mail.com). 

Il n'est pas obligatoire de préciser votre âge (surtout si vous êtes en dehors de la fourchette 25-45 ans), ni votre situation familiale ni si vous avez des enfants.

Le titre :

Le titre permet par une phrase d’accroche de résumer de façon très brève un point significatif concernant votre carrière (poste recherché, aspirations, atouts...). 

Utilisez une grande police visible en corps 16 ou 18 afin qu’il soit vu immédiatement. Il a pour objectif d'attirer l'attention et d'éveiller le désir du recruteur et ainsi de l'inciter à poursuivre la lecture du CV.

La formation :

Soyez concis et précis. Indiquez les diplômes obtenus, les établissements et dates où vous les avez obtenus en évitant les diplômes intermédiaires. 

Concernant les candidats expérimentés (ayant plus de 3 ans d’expérience), la formation se place après le parcours professionnel et de façon anti-chronologique (de la plus récente à la plus ancienne).  

La formation se place en début de CV, immédiatement après l'état-civil et le titre, pour les jeunes, récemment diplômés.

L'expérience professionnelle :

Il s’agit de la partie la plus essentielle du CV, il donc là encore indispensable d’être précis et concret. 

Tout comme la rubrique formation, la règle est de l’indiquer de façon anti-chronologique. 

L'expérience professionnelle doit être très détaillée et doit comporter obligatoirement l'intitulé de poste précis, le nom de l’établissement, sa localisation, les dates d'entrée et de sortie ainsi que les responsabilités ou tâches effectuées.

Langues étrangères :

Indiquez ici les langues que vous maitrisez correctement. Il est nécessaire de citer des éléments concrets (séjours, diplômes, courriers, mémoires...). 

Pour le TOEIC ou encore le TOEFL n'indiquez le nombre de points que s'il est significatif.

Les renseignements complémentaires :

N’hésitez pas à indiquer vos activités associatives et vos loisirs. Cela permet au recruteur de mieux cerner votre personnalité et pourra donner une image de vous énergique et dynamique.
 

 

LETTRE DE MOTIVATION :

Pour travailler dans l’hôtellerie / restauration, il est nécessaire de rédiger une lettre de motivation qui mettra l’accent sur vos qualités techniques mais aussi personnelles, afin de convaincre votre futur employeur. En effet, il faut réussir à séduire le recruteur pour montrer que vous avez les capacités de travailler dans son établissement. 

Il est  indispensable d’être clair, précis et structuré afin que le recruteur comprenne le plus rapidement possible pour quel poste vous postulez et si vos qualités correspondent à ce dernier.

La mise en page doit être classique, il faut éviter toute fantaisie de mise en page ou de typo. Essayez de la faire tenir en une seule page et qu’elle comporte 4 paragraphes maximum.

Votre lettre de motivation doit comporter un premier paragraphe accrocheur, qui en quelques lignes doit indiquer votre formation, le poste pour lequel vous postulez et vos atouts majeurs.

Dans un second paragraphe vous communiquerez de manière factuelle sur vos réussites professionnelles passées, de sorte que l’employeur puisse mesurer votre potentiel d’une manière tangible.

Le troisième paragraphe doit être plus tourné vers votre motivation concernant le poste et l’établissement que vous souhaitez rejoindre. Vous devez montrer ici que vous collez parfaitement aux attentes du recruteur ayant rédigé l’annonce en question.

Dans le quatrième paragraphe, vous devez indiquer vos dates de disponibilités et conclure par un message engageant, invitant à une prochaine rencontre.

Avant d’envoyer votre lettre de motivation, il est indispensable de faire quelques vérifications :

  • Avez-vous évité de débuter vos phrases par des « je » ou des « mon » qui peuvent donner une image de vous trop centrée sur vous même, et surtout, avez vous fait en sorte de vous concentrer sur les attentes de l’employeur, plutôt que sur les vôtres ?
  • Votre lettre est-elle suffisamment concise et brève pour donner envie au recruteur d’en savoir plus sur vous et de lire votre CV ?
  • Vérifiez que vous avez bien indiqué la référence exacte de l’offre, et que vous l’avez bien mise en objet de votre email.
  • Il est indispensable de relire plusieurs fois sa lettre afin de s’assurer qu’il n’y a aucune faute d’orthographe ou de grammaire.
  • Avez-vous bien indiqué vos coordonnées de contact, téléphone, adresse email et éventuellement skype ?