INFO.TPL

Un Chef Sommelier nous parle de son parcours :

Bonjour Pierre GIRARD, vous êtes aujourd’hui Maître d’hôtel et sommelier chez Hans Herzog Estate en Nouvelle Zélande et vous étiez précédemment Chef Sommelier chez Balzi Rossi à Moscou . 

HTJ : Pouvez-vous nous décrire votre métier en quelques lignes ?

P.G : Travailler au quotidien auprès des fournisseurs, s'assurer que le service et le standing du restaurant soient respectés, mettre en place des politiques de développement du chiffre d'affaires lié aux vins, dynamiser et animer le « pôle boissons », avec des dégustations ou l'organisation d'événements dans le restaurant, améliorer la carte des vins, éduquer le personnel via des formations
 


HTJ : Quel a été votre parcours ?

P.G : De formation hôtelière (bac +3 Vatel), je me suis vite redirigé à la sortie de l'école dans la sommellerie avec une première expérience en Bourgogne, puis ensuite à Bruxelles pour l'ouverture d'un bar à vin, suivi par le management d'un bar à vin sur L'île des Embiez puis la Russie où j'ai eu la chance de rencontrer les bonnes personnes ,  aujourd’hui je suis Maître d’hôtel et Sommelier chez Hans Herzog Estate en Nouvelle Zélande
 

HTJ : Est-ce difficile de se faire une place de Chef sommelier ? 

P.G : Oui, à 26 ans, être responsable de la sommellerie d'un des plus beaux établissements de Moscou est une réelle opportunité.
 

HTJ : Quelles sont les principales difficultés rencontrées dans votre métier ?

P.G : Trouver des endroits où l'on peut être libre, et avoir les moyens de mener à bien ses projets

HTJ : Parmi vos différentes expériences, quelle est celle vous a le plus appris ?

P.G : Définitivement la Russie, être le seul sommelier français en opération dans ce pays est une chance
 

HTJ : Quelles sont vos plus grandes satisfactions ?

P.G : Avoir établi une des plus belles cartes des vins à Moscou

 
HTJ : Quelles sont les qualités essentielles dans l'exercice de votre métier ?

P.G : Travailler dur, apprendre, écouter, transmettre, s’adapter !
 

HTJ : Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui débute dans la profession ?

P.G : Voyager, être ouvert d'esprit
 
 

Ecrit le 11/07/2019