INFO.TPL

Quick News Avril 19

Les touristes chinois : une cible à ne pas manquer

La crise des gilets jaunes vient ternir la réputation des grandes villes françaises auprès des touristes étrangers, notamment à Paris, qui a vu sa recette unitaire moyenne dans l’hôtellerie de luxe, baisser de 9,2 % en janvier et l’arrivée de touristes chinois dans nos aéroports baisser de 21 % en février.
Alors que faire pour attirer, les touristes chinois dont le vivier est immense : presque 1,8 millions de touristes chinois ont séjourné dans nos hôtels en 2018 et le potentiel est encore plus impressionnant quand on sait que seuls 10 % des chinois possèdent un passeport !

Aujourd’hui 50 % des chinois voyagent seuls et il faut donc les accompagner, en créant des parcours thématiques par exemple : les impressionnistes, la gastronomie, la mode …
La SNCF et la RATP ont investi WeChat, l’application mobile préférée des chinois pour leur permettre d’acheter leurs titres de transport en ligne, de calculer leurs itinéraires et de leur donner des informations sur les monuments et les musées,
Le paiement dématérialisé, avec un téléphone mobile, cher aux chinois, a été mis en place dans les grands magasins,
Les audioguides sont traduits en mandarin, les petits déjeuners à la mode asiatique sont proposés dans les hôtels parisiens,
Autant d’initiatives qui devraient séduire les touristes chinois et les inciter à venir découvrir l’hexagone !
 

Des initiatives qui nous plaisent bien ..

GroupCorner est un start-up française née en 2013, qui propose une offre de 24 000 hébergements en Europe permettant d’accueillir des groupes. L’offre s’adresse à tous les types de groupe : professionnel, famille, amis, club de sport, scolaire …) souhaitant organiser un séjour en Europe.
Le service est gratuit pour le client et payant sous forme de commission pour les hébergements.

Tous types d’hébergements sont proposés : hôtels, camping, maison, villas, appartements .. grâce à un algorithme qui calcule pour le client, le meilleur hébergement, au meilleur prix, sans qu’il ait à solliciter de nombreux établissements. Un service d’aide personnalisée est aussi proposé.
 

Un nouveau guide « randos bière » propose 70 randonnées se terminant toutes par une dégustation de bière artisanale locale ! Ce sont deux jeunes blogueurs-randonneurs suisses : Fabienne et Benoît Luisier qui ont d’abord testé les randos-bière dans leur pays, et en ont parlé dans leur blog.
Contactés par Helvetiq (maison d’édition), ils acceptent de faire un guide français sur ce thème.

Ils ont d’abord identifié les brasseries, puis ont cherché les chemins de randonnée possibles avant de construire des parcours se terminant par une dégustation chez un brasseur. Des itinéraires en boucle sont proposés, d’une durée variant de 2 heures à 5/6 heures avec toutes les données sur la difficulté, les curiosités, les dénivelés etc. …Les randonnées peuvent être urbaines, rurales, littorales ou dans les montagnes .. Il en faut pour tous les goûts ..
 
Uber Eats se diversifie et teste, sur le marché parisien, la vente à emporter.
Après avoir développé la livraison à domicile de repas, Uber Eats teste dans quelques villes américaines (Austin, dallas, Phoenix et Sand Diego) et à Paris, pour le marché européen, la version food du « click and collect ».
500 restaurants parisiens (soit 10 % de ses établissements partenaires), dans la restauration rapide (little apple, Schwart’z, bio burger …) sont concernés par ce nouveau service.

Le client fera sa commande via l’application, et choisira donc l’option à emporter. Il ne paiera pas les 2,5 euros de livraison, et ira chercher sa commande dans le restaurant sélectionné, à l’heure qui lui aura été indiquée.
La commission de 30 % payée par les restaurateurs devrait elle aussi baisser, mais pour le moment Uber Eats ne s’est pas prononcé, indiquant que le point sera fait avec les restaurateurs, à l’issue de la période de test.
 


Ecrit le 11/04/2019