INFO.TPL

News d'automne :

6 Nouveaux palaces en France en 2019

Cette distinction est attribuée par une « commission palace » sur proposition d’Atout France, l’agence de promotion touristique à l’étranger, chargée d’animer le dispositif et d’instruire les dossiers.

Ce label a été créé il y a dix ans, dans le cadre de la réforme du classement hôtelier mise en place par la loi du 22 juillet 2009 pour valoriser des établissements de prestige sur la scène internationale, où la concurrence est rude.

Pour prétendre à cette distinction, il faut être un établissement cinq étoiles, en activité depuis au moins 12 mois, et disposer d'une "situation géographique exceptionnelle", faire valoir un "intérêt historique, esthétique et/ou patrimonial particulier" ainsi qu'un "service sur mesure ».

La distinction est attribuée pour 5 ans, par Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.  Les élus 2019 sont : l'hôtel Lutétia à Paris, l’hôtel Le Cheval Blanc à Saint-Tropez, la Villa La Coste au Puy-Sainte-Réparade, le Château de Saint-Martin & Spa à Vence, l'hôtel Barrière Les Neiges et de l'hôtel L'Apogée à Courchevel.
3 établissements qui avaient été distingués Palace en 2014 ont été renouvelés : le Mandarin Oriental et le Shangri-La à Paris et l'hôtel K2 Palace à Courchevel.

La France compte donc 31 palaces.
Une nouvelle session sera organisée par Atout France l’an prochain. 

Emplois saisonniers d’hiver : la difficulté de recruter dans l’hôtellerie-restauration !

C’est en hiver que l’on recrute le plus grand nombre de saisonniers, notamment pour les stations de sport d’hiver, mais aussi dans les lieux touristiques et dans les grandes villes.

Plusieurs dizaines de milliers de postes sont ouverts dans des métiers faciles d’accès et très souvent disponibles aux débutants. L’hôtellerie-restauration est le secteur qui recrute le plus de saisonniers, les métiers les plus recherchés sont par ordre : les cuisiniers, commis de cuisine, plongeurs, femmes/Valets de chambre, Réceptionnistes, agents d’entretien, animateurs.

Pour un jeune c’est souvent le moyen de mettre « le pied à l’étrier » et de se forger une 1ère expérience.

Devant les difficultés de recrutement pour les établissements certaines initiatives sont à mettre en avant :

Comme à Megève, où une convention a été signée entre le GNI (Groupement Nationale des Indépendants de l’Hôtellerie et la restauration) , Pôle emploi et le CFA de Groisy, afin de permettre à des personnes motivées et qui souhaitent travailler dans ce secteur mais qui n’ont pas de qualification,  d’accéder à un emploi après avoir suivi une période de formation de huit semaines au CFA de Groisy, suivie d’un contrat de travail chez l’employeur puis d’une certification de huit semaines.

Hyatt, qui, avec son programme RiseHY,   va former et recruter des jeunes déscolarisés.  8 hôtels Hyatt implantés en France vont venir en aide à ces jeunes âgés de 16 à 24 ans qui ne sont ni en emploi, ni en formation, ni en études.

Ce programme se fait en 2 phases : L’association Les Déterminés (fondée en 2015 par Moussa Camara, qui accompagne des jeunes issus des milieux ruraux et des quartiers prioritaires dans leur volonté d’entreprendre) va identifier et recruter des jeunes motivés et piloter la première partie de la formation qui dure plus de 3 semaines dans les hôtels Hyatt afin de les aider à formaliser leur projet professionnel.

Puis ASFOREST (centre de formation spécialisé hôtellerie-restauration créé en 1969) animera une formation permettant pendant 3 mois, d’alterner l’acquisition de compétences clés suivi d’une mise en pratique, au sein des hôtels participants, afin de donner une certification de qualification professionnelle aux étudiants, avant qu’ils ne soient recrutés.
 
Par ailleurs, plus de 30 managers opérationnels d’Hyatt seront formés par Les Déterminés, afin de les sensibiliser à l’inclusion, pour devenir les Coachs RiseHY de ces jeunes étudiants tout au long de leur formation au sein des établissements participants.
 
En cette année de lancement 2019, 40 jeunes ont été recrutés par Les Déterminés pour participer au programme Rise HY. 25 étudiants en région parisienne (dans 6 établissements de paris, Roissy en France et Chantilly) ont débuté leur formation le 30 septembre. 15 étudiants vivant dans les agglomérations de Nice et Cannes à l’Hôtel Martinez à Cannes, ont débuté leur formation le 3 octobre.

Quand les maisons de couture se lancent dans l’hôtellerie :

Ce sont les italiens qui ont initié la tendance en 2005, avec la création de la société Armani Hotels & Resorts (l’association entre la maison italienne et Emaar Properties, société immobilière de Dubaï ) qui compte aujourd’hui les hôtels de Dubaï (ouvert en 2010) et Milan (en 2011) et investit dans les résidences immobilières haut-de-gamme à Londres, Istanbul, Tel-Aviv et bientôt à New-York, avec la rénovation de la boutique Giorgio Armani de Madison Avenue et le développement de 19 résidences de standing conçues par Giorgio Armani lui-même. 
 
La maison Bulgari (LVMH) va ouvrir à Paris son 1er hôtel avenue Georges V après en avoir déjà ouvert six dans le monde. 
Ferragamo compte 6 établissements à Florence et Rome,
Fendi, en plus de la Villa Laetitia à Rome, vient d'y créer son premier boutique-hôtel en collaboration avec l’architecte Jean Nouvel. 

D’autres projets en 2020 :  l’Hôtel des Horlogers conçu par la maison d’horlogerie suisse Audemars-Piguet dans la Vallée de Joux (en Suisse)

A Paris, dans le cadre de la rénovation de la Samaritaine, la chaîne Belmond (LVMH) va ouvrir son 1er hôtel de l’enseigne Cheval Blanc.
La marque Zadig & Voltaire va ouvrir son premier hôtel parisien rue Saint-Honoré début 2020.
 
Ecrit le 6/11/2019