INFO.TPL

Interview d'un Chef Barman : 

Yohann Loustaud vous êtes Chef Barman au sein de : Le Méridien Beach Plaza Hôtel à Monaco. Vous gérez une équipe de 12 barmen en CDI et de 25 barmen en saison. Vous êtes responsable du bar Longitude 7°26, ouvert 24h/24, du bar de la plage/piscine : le Alang Bar pendant la saison et du bar du restaurant estival : Muse

HTJ : pouvez-vous nous décrire les points forts de votre activité de Chef Barman ?

Y.L : Le plus important est le côté créatif, créer des recettes, des événements avec nos équipes qui suivent les tendances et les demandes. Décider en partenariat avec les différents acteurs des offres estivales. Tout en privilégiant le relationnel client. Sans oublier les tâches « administratives » : prévisions d’activité, planning, recrutements, formations...
 

HTJ : Est-ce difficile de se faire une place de Chef Barman ? Comment y êtes-vous parvenu ?

Y.L : Ça dépend de l’endroit où vous travaillez. 
Au début de ma carrière à Paris, il était facile, selon ses compétences, de trouver une place en tant que barman et d’évoluer rapidement, l’offre étant plus importante. 
 
C’est plus compliqué dans des endroits où il y a moins d’offres, et plus vous évoluez plus les opportunités deviennent rares. Bien sûr le plus formateur,  et c'est un des avantages de notre métier,  est de pouvoir voyager, engranger de l’expérience et évoluer. 



HTJ : Quelle est le principal défi de votre métier de Chef Barman ?

Y.L : Rester constant et innovateur dans notre offre et nos prestations. Mais surtout de surprendre nos clients. 


HTJ : Parmi vos différentes expériences, quelle est celle vous a le plus appris ?

Y.L : Chacune a son lot de surprises et d’enrichissements.  Évidemment,  travailler dans un des plus beaux hôtels de Monaco,  pour la plus grande chaîne mondiale est très formateur. 


HTJ : Quelles sont les qualités essentielles dans l'exercice de votre métier de Chef Barman ? 

Y.L : Disponibilité, courtoisie. Le maître mot est « passion » je dirais, comme pour tous les métiers très prenants, il faut être passionné. 

 

HTJ : Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui débute dans la profession ?

Y.L : D’être disponible, à l’écoute, le savoir être est très important. Bien sûr l’investissement sera la clé de la réussite. 

 
Ecrit le 11/12/2017