Spécialiste de l'emploi dans
l'hôtellerie, la restauration et les loisirs

 


 

 

 

hôtellerie06/04/2014 -

Vers une sortie de crise?

Après des années difficiles, l’hôtellerie française connait un petit mieux en avril.

C’est la légère reprise  de la  conjoncture économique qui  favorise une augmentation de la consommation de séjours hôteliers. Ces résultats sont encourageants, même si ils restent fragiles, c’est le constat qui est fait dans le baromètre  In- Extenso de Deloitte et Touche.

Cette amélioration se constate tant au niveau du chiffre d’affaires (+2 à +6%) qu’au niveau du taux d’occupation qui a augmenté dans les mêmes proportions.
Elle est partagée sur tout le territoire : à Paris comme en province et  dans la quasi-totalité des grandes agglomérations.

Les différentes catégories d’hôtels en bénéficient  à l’exception des hôtels « super-économiques «  dont le chiffre d’affaires continue de se détériorer. Ceci sans doute à cause des nouvelles solutions d’hébergement  chez l’habitant qui se développent dans les grandes villes.
 
Autre ombre au tableau :  les prix moyens ne suivent pas pour l’instant, ils stagnent dans le meilleur des cas voire affichent une légère baisse. Il est probable que les hôteliers appliquent  des stratégies tarifaires prudentes tant que la reprise ne s’installe pas durablement.

Reste maintenant à observer les mois de mai et l’été afin de savoir si cette reprise se confirme et annonce une sortie de crise.