Spécialiste de l'emploi dans
l'hôtellerie, la restauration et les loisirs

 


 

 

 

22/02/2016 - 

Un Night Audit nous décrit ses fonctions : 

Bonjour Benjamin, vous êtes Réceptionniste Tournant & Night Audit  au sein d’un hôtel 4**** et vous avez accepté de nous parler de votre métier au quotidien 

HTJ : Comment devient-on Réceptionniste Tournant & Night Audit ?

B : J'ai débuté dans des hôtels 2** (Ibis Budget, Hôtels F1). J'ai géré des hôtels en tant qu'autoentrepreneur dans les sociétés gérantes mandataires. J'avais la charge de tout l'hôtel pendant l'absence des gérants, je veillais au bon fonctionnement de l'hôtel, je m'occupais du planning des paies, des salariés, gestion des factures et fournisseurs, des inventaires  et d'autres tâches administratives comme le contrôle des chambres.

Ensuite j'ai commencé à travailler en tant que salarié.

HTJ : Pourquoi avez-vous choisi ce métier ?


B : Pour rester dans l’hôtellerie et l'accueil clientèle. Je ne me sentais pas réellement valorisé par rapport à mon statut d'autoentrepreneur au sein des hôtels 2** dans le groupe où je travaille actuellement.  J'ai donc décidé de me trouver un poste en tant que salarié.

HTJ : Comment se déroule une journée « type » de Night Audit ?

B : Pour ma journée type, j'arrive à 22H30 pour prendre mon poste. Je me change et je vais retrouver mes collègues à la réception pour échanger sur les consignes. (Problèmes techniques sur l'hôtel, la caisse, la suite des arrivées, les clients présents VIP...) 

S'ils ont eu des programmations de réveil de la part des clients entre 23h00 et 7h00, nous nous passons également les consignes.

Une fois tout cela mis au clair, mes collègues du soir partent et je prends le relais seul jusqu'à 7H00 du matin  (heure de la relève du matin)

Pour débuter, je reste en poste jusqu'à la dernière arrivée attendue du jour. J'attends les clients, je réponds au téléphone, je viens également en aide aux clients qui ont des questions concernant la ville, les services de l'hôtel...

Une fois tout ceci effectué, je commence à préparer ma clôture de caisse journalière, je vérifie que les chambres sont passées au bon tarif et qu'il n'y a pas de problème au niveau des facturations (prix etc...) ; car une fois la clôture lancée nous ne pouvons plus revenir en arrière.

J'effectue les remises bancaires de la journée sur des tableaux,  nécessaire pour mon chef de service afin qu'il les valide.

Une fois la clôture établie, je fais une ronde dans l'hôtel pour m'assurer que tous les équipements de sécurité sont opérationnels en cas d'incendie et je vérifie que les portes de chambres des clients sont fermées.

Puis  je fais le ménage de mon espace commun en réception,  ainsi que le sol et les vitres afin que l'hôtel soit propre pour la prochaine journée.

Enfin, j'attends les clients pour lesquels un départ est prévu très tôt.  S'il n'y en as pas jusqu'à 7h00 nous faisons office de présence au sein de l'hôtel.
J'effectue les réveils s'il y en a de programmés.

Je vérifie que les prix coïncident avec les autres hôtels 4**** aux alentours pour éviter de faire de la concurrence.

Je tiens à préciser que je suis à un poste de réceptionniste et non "Veilleur de nuit" ni gardien.

HTJ : Quelles sont les principales difficultés que vous rencontrez au quotidien ?

B : Les problèmes d'intrusions dans l'hôtel, des harcèlements de la part de personnes extérieures à l'hôtel surtout quand nous travaillons la nuit, nous devons assurer la sécurité. C'est essentiel pour les clients qui dorment tranquillement et je l'espère paisiblement dans les chambres.

La deuxième chose assez délicate c'est que nous ne sommes pas assez "considérés" ou "valorisés" par rapports à nos supérieurs hiérarchiques. Pourtant, en tant que Night Audit, nous sommes des personnes "indispensables" pour faire tourner l'hôtel. (D’où la clôture de la journée...)

Nous avons des conditions de travails dures, notre convention collective ne dit rien de particulier pour les travailleurs de nuit tel que les Night Audit dans l'hôtellerie. Nous ne voyons pas tous les jours le soleil, nous vivons la nuit et nous dormons le jour. J'espère que ça s'améliorera un jour.

 HTJ : Quel est votre meilleur souvenir (professionnel) ?

B : Ce n'est que le début mais pas la fin. Mais j'ai eu de très très gentils clients que je n'oublierai jamais ! Je pourrais presque en écrire un livre ! Il serait tellement drôle et parfois triste !

HTJ : Que conseilleriez-vous à un jeune qui souhaite être Réceptionnsite tournant ou night audit   ? 

B : De commencer en tant que Night et de viser quelques années plus tard un poste plus haut tel que réceptionniste ou autre...


Voir les offres d'emploi Night Audit