Spécialiste de l'emploi dans
l'hôtellerie, la restauration et les loisirs

 


 

 

 

Chef de Rang9/7/2015 - 

Interview : Alexandre nous parle de sa vie de Chef de Rang - 

Bonjour, Alexandre Joliveau, vous êtes Chef de Rang à la Brasserie L'Europe, au Grand Hotel de Bordeaux & Spa   et vous avez accepté de nous parler de votre métier au quotidien

HTJ : Comment devient-on Chef de Rang ?

AJ : .Je suis rentré un peu par hasard à la brasserie, je cherchais un nouveau poste et le Grand Hôtel embauchait à cette époque. J'ai postulé, j’ai eu deux entretiens un avec le directeur de la brasserie et un avec la DRH, et au vue de mon CV qui était déjà bien fourni, j'ai été recruté.
 

HTJ : Quelles sont vos principales missions ?

AJ : Au départ, ma mission principale était la tenue de mon rang avec la plupart du temps un commis avec moi. Puis au fur et à mesure, j'ai pris d'autres responsabilités comme les commandes de vins et spiritueux avec l'économat. Puis j’ai intégré un comité de communication digitale pour discuter de ce type de communication dans l'hôtel avec les autres services.
 

HTJ : Pourquoi avez-vous choisi le métier de Chef de Rang  ?

AJ : Cela ne devait pas être mon métier premier, ayant fait des études en économie et marketing, mais j'ai évolué dans une famille qui travaille dans la restauration.  J'ai donc commencé ce métier en saison pour payer une partie de mes études, et j'en suis tombé amoureux. 
 

HTJ : Qu’est-ce qui vous semble le plus difficile à gérer dans votre métier de Chef de Rang ?

AJ : Le plus difficile à gérer quand on travaille en restauration, c'est sa vie sociale, car on travaille à contrecourant de tout le monde et avec shift parfois très long. 
 

HTJ : Qu’elles sont les missions les plus valorisantes, celles dont vous êtes fier ?

AJ : Ce dont je suis le plus fier, c'est d'avoir gagné le respect et la confiance de mes managers par mon travail. Ce qui m'a permis de pouvoir voir l'ensemble du fonctionnement d'une brasserie de luxe, puisqu’ils m'ont donné des responsabilités qui dépassaient le cadre du poste de chef de rang.
 

HTJ : Que conseilleriez-vous à un jeune qui souhaite devenir Chef de Rang ?

AJ : C'est un métier passionnant, où le contact avec la clientèle est très important. Il faut aimer cela et aussi parfois être un peu acteur, dans le sens ou le service dans ce type d'établissement, c'est comme une scène de théâtre (les découpes, les flambages, expliquer un produit, raconter l'Histoire d'un vin... Etc.) avec des spectateurs différents chaque jour. Il ne faut pas avoir peur de travailler dur et longtemps. Ce métier n'est pas fait pour tout le monde. Mais le principal pour moi, c'est la passion, celle de la bonne cuisine, des vins et du savoir-faire à la française. 


HTJ : Nous vous remercions beaucoup Alexandre Joliveau de nous avoir si bien parlé de votre métier !



Découvrez les dernière offres d'emploi Chef de rang