Spécialiste de l'emploi dans
l'hôtellerie, la restauration et les loisirs

 


 

 

 

recrutement hôtellerie restauration5/3/2014 -

>Recrutement : l'hôtellerie-restauration face à une pénurie de candidats

 Grand paradoxe du marché de l’emploi : Le secteur de l’hôtellerie-Restauration peine à pourvoir ses postes vacants ! C'est ce que révèlent les résultats d'un sondage réalisé auprès des professionnels français par Hospitality ON, avec Olakala.
Alors que le secteur envisage la création de 120 000 postes en 2015, que l’industrie du tourisme progresse (notamment le tourisme d’affaire)  : la France, comme l’Allemagne, le Royaume uni, l’Espagne et l’Italie sont sur une courbe croissante, on estime que 15 % des postes ne sont pas pourvus.
 
C’est principalement le rythme de vie qui freine l’orientation des jeunes vers ce secteur d’activité (pour 81 % des professionnels interrogés) et les niveaux de rémunération (pour 60 % des personnes sondées).
88 % des hôteliers  sont franchement préoccupés par le manque d’attractivité de leur secteur.
  
Pour 49 % des professionnels interrogés, les candidats ne sont pas assez qualifiés. Le manque d’expérience et les prétentions salariales trop élevées sont aussi considérés comme un frein à l’embauche pour 35 % d’entre eux.
 
Les métiers de terrain sont les plus difficiles à recruter : femme de chambre, réceptionniste, serveur, Chef cuisinier  
 Seuls 7 % des hôteliers-restaurateurs disent n’avoir aucun mal à recruter.
 
Pourtant l’hôtellerie Restauration offre de réelles opportunités de carrière.
Pour  pallier au manque de personnel, les employeurs n’hésitent pas à donner leur chance aux candidats sans expérience ou sans formation.  De réelles perspectives d’évolution sont proposées aux personnes  motivées, disponibles et assez polyvalentes.
 
Des  profils très différents sont recherchés :
S’il existe des métiers spécialisés qui requièrent des diplômes du type BEP-CAP : cuisinier, maître d’hôtel, sommelier, réceptionniste, il y a aussi des postes à faible qualification : serveur, femme de chambre, employé , plongeur
Quant aux postes de management, le tourisme fait la part belle aux métiers du marketing, de la vente et du conseil.
 
Tous ces postes ont un point commun : Il faut avoir le goût du contact humain, du service, savoir communiquer … en plusieurs langues et être résistant car ces métiers sont fatigants.